Bilan

Travail et emploi

Parce que l’industrie demeure une perspective d’avenir pour la Lorraine, vous m’avez retrouvée auprès de vous pour défendre les intérêts des salariés à Schneider Electric, ArcelorMittal ou encore à Eiffage afin de
maintenir les emplois en proie à la prédation spéculative.
J’ai défilé à vos côtés contre la loi travail que j’ai fortement contestée à l’Assemblée Nationale ainsi que dans les médias. J’ai œuvré au développement de l’économie locale avec le soutien à l’installation de librairies indépendantes à Metz et à Creutzwald, mais aussi, favorisé la mise en place du label fourmi, réseau de vente locale équitable dont l’objectif est de garantir une alimentation de qualité à un prix juste pour tous.

Promotion du territoire

Parce que j’ai toujours eu à cœur d’être une bonne ambassadrice de notre territoire, je me suis battue à l’Assemblée Nationale pour que soient adoptés deux amendements primordiaux pour l’avenir et le rayonnement de notre région: l’adoption par Metz du statut de métropole et le maintien de la Cour d’Appel de Metz.
Suite aux inondations à Pierrevillers et Marange-Silvange, j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour obtenir un classement en catastrophes naturelles de ces communes et permettre une meilleure indemnisation.
J’ai aussi largement contribué à la valorisation de notre patrimoine commun, en demandant le classement de la maison alsacienne de Saint-Julien-Lès-Metz. En tant que ministre de la Culture, j’ai contribué à la construction du pôle régional interdisciplinaire d’Archéologie de Metz  en signant le décret d’autorisation des travaux et permis le projet d’inscription de la ville de Metz à l’UNESCO.

Culture

Parce qu’il n’y a rien de plus scandaleux que les inégalités dans la culture, je me suis battue, ces cinq dernières années, pour la mettre à la portée du plus grand nombre, en particulier en Moselle.
Aussi, j’ai œuvré pour qu’elle soit accessible à tous, indépendamment de l’origine sociale de chacun, en promouvant l’éducation artistique et culturelle, notamment à Talange, première ville à signer le Contrat
Education Artistique et Culturelle, où 200 enfants ont pu profiter d’ateliers de cirque, de théâtre et de chant.
J’ai impulsé l’installation en Moselle du projet DÉMOS pour l’éducation musicale d’enfants de quartiers défavorisés.
J’ai aussi voulu faire de la culture une affaire de proximité. C’est pourquoi j’ai soutenu des initiatives locales comme le festival Hommes et Usines à Talange, le festival la Marelle à Maizières-lès-Metz, ou encore, la création du festival du film subversif de Metz. C’est grâce à mon action de ministre que le centre Pompidou Metz a été doté d’une exposition permanente.

Education

Parce que l’éducation est au cœur de la promesse républicaine, je me suis engagée pour que l’école soit une chance de réussite pour tous. Aussi, j’ai défendu l’enseignement des langues anciennes, ainsi que l’existence de classes bi-langues en Moselle au nom des spécificités culturelles de notre belle région.
Je me suis investie dans la démocratisation de l’éducation musicale, en intervenant pour le maintien des classes à horaires aménagés en musique et danse et en m’engageant auprès de l’Association des Professeurs d’Education Musicale pour que les activités chorales et instrumentales conservent leur financement.
J’ai aussi participé au Parlement des Enfants à Rombas et le Ban Saint Martin pour leur faire découvrir le travail parlementaire mais aussi les vertus de l’engagement citoyen.

Solidarité

Parce que la solidarité est une exigence de la République, j’ai soutenu financièrement le Collectif d’Accueil des Solliciteurs d’Asile de Metz afin de proposer des conditions d’accueil décentes aux migrants.
J’ai aussi apporté un soutien matériel aux Restos du cœur de Moselle Ouest afin qu’ils puissent remplir leur mission et apporter leur aide aux plus démunis.
J’ai défendu le Secours Populaire français contre les attaques indignes du Front National à Hayange.
Aussi pour poursuivre nos luttes, il est, aujourd’hui, plus que jamais, indispensable de se mobiliser et de porter ensemble nos valeurs.