Mon projet

MA DÉPUTÉE POUR L’EMPLOI

• Il faut réécrire la directive travailleurs détachés et instaurer une taxe carbone aux frontières de l’Europe pour contrer la concurrence déloyale des aciers chinois. Je ne suis pas sectaire et je soutiendrai donc l’action du Président en ce sens comme il s’y est engagé. En revanche, je suis opposée aux traités CETA et TAFTA.
• Je défendrai le Made in France et la priorité aux entreprises locales dans les marchés publics : voilà une politique efficace pour l’emploi.
• Je voterai la généralisation de l’expérimentation  « Territoire zéro chômage » menée avec succès dans le 54 pour des contrats d’activité dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire.
• J’encouragerai le télétravail et les espaces de coworking sur notre territoire pour stimuler l’innovation et la qualité de vie au travail.

MA DÉPUTÉE POUR L’ENVIRONNEMENT

• Je me suis engagée pour la loi de transition énergétique. Dans notre territoire, je soutiens l’économie sociale et solidaire, les circuits courts, l’agriculture respectueuse de l’environnement et les producteurs locaux.
Encourageons aussi la production locale d’électricité par les énergies renouvelables et les économies d’énergie.
• J’ai soutenu les budgets de la VR52 et de désengorgement de l’A31: il faut encore développer davantage les transports propres, l’aménagement d’espaces de covoiturages et le télétravail. Je suis favorable à des parkings dédiés aux frontaliers en semaine et financés dans le cadre d’un accord nouveau avec le Luxembourg.
• Je poursuivrai la mobilisation pour une meilleure indemnisation des victimes des dégâts miniers et contre les décisions iniques qui bloquent les investissements dans nos communes, comme à Saint-Privat-la-Montagne.

MA DÉPUTÉE PROTÉGERA LA SANTÉ  

• Je me battrai pour l’interdiction totale des perturbateurs endocriniens, substances nocives imposées par les lobbies qui empoisonnent les produits du quotidien.
• Je soutiendrai la reconnaissance des maladies professionnelles et du burn-out et refuserai tout recul sur la pénibilité.
• Les Français vivent plus longtemps : c’est une chance ! Améliorons la vie de nos aînés en soutenant le maintien à domicile accompagné et les résidences de qualité à des prix abordables.
• Je refuserai toute nouvelle coupe budgétaire à l’hôpital.

MA DÉPUTÉE ANCRÉE DANS LE TERRITOIRE  

• Je serai aux côtés des maires des petites communes pour soutenir les initiatives des commerçants et artisans qui ouvrent des plateformes multi-commerces.
• Je me battrai pour le maintien d’un service public de qualité, contre la désertification médicale de nos communes rurales et en soutenant l’installation de dispensaires de santé pluridisciplinaires.Les services publics, c’est la France.
• Je défendrai le budget des collectivités et l’équilibre des petites communes dans la future Métropole.
• Je serai l’ambassadrice de notre territoire pour défendre son attractivité dans la nouvelle région Grand Est.

MA DÉPUTÉE POUR L’ÉDUCATION ET LA CULTURE

• Je veux promouvoir le rayonnement de notre culture locale en valorisant l’image de la région et son patrimoine historique et continuerai à soutenir l’impulsion d’initiatives  locales pour que la culture soit à la portée de tous.
• Je souhaite développer le bilinguisme franco-allemand et renforcer l’enseignement des cultures européennes pour que notre région puisse tirer profit de sa situation exceptionnelle au carrefour de l’Europe et que nos jeunes trouvent demain du travail plus facilement.
• J’encouragerai la signature de contrats d’éducation artistique et culturelle comme celui de Talange pour démocratiser l’accès à la culture partout.
• Je voterai pour l’augmentation du budget de la Recherche.

MA DÉPUTÉE SOLIDAIRE

• Je défendrai la revalorisation du minimum vieillesse, la mise en place d’une allocation pour le maintien à domicile des personnes âgées et demanderai l’augmentation des places accessibles en EPHAD au nom de la solidarité intergénérationnelle.
• Je lutterai contre la précarité étudiante en revalorisant les bourses, en défendant un revenu d’autonomie et la construction de logements.
• Je voterai l’augmentation de crédits en faveur des personnes handicapées.
• J’interpellerai le futur gouvernement pour qu’il soutienne davantage les associations qui prennent en charge les demandeurs d’asile pour leur garantir des conditions d’accueil décentes et des délais courts.
• Je promouvrai le label « Ville amie de nos aînés » dans les communes de la circonscription, contre l’isolement des seniors en milieu rural.