Réunion publique hier soir à Malancourt-LaMontagne. Du monde et beaucoup d’enthousiasme face à ma volonté de porter une voix résolument de gauche au sein de la future assemblée afin de servir de garde-fou aux tentations néolibérales du programme d’Emmanuel Macron.

Je combattrai notamment le dangereux projet de loi de dynamitage du Code du travail par ordonnances.