Nous étions ce soir à Moulins-lès-Metz pour échanger avec vous. Nous avons senti beaucoup d’inquiétudes exprimées à l’égard du programme d’Emmanuel Macron, notamment en ce qui concerne la hausse de la CSG ou encore le démantèlement du droit du travail qui pourrait favoriser un dumping social féroce dans notre région.

Aurélie Filippetti a tenu à rassurer en expliquant pourquoi il combattrait ces mesures injustes au parlement, comme elle l’a toujours fait, notamment à l’occasion des manifestations contre la loi travail à Metz.